CGSP-CHU Liège

  • Plus que deux ans pour rétablir une justice sociale et fiscale

    Pin it!

    La FGTB, la CSC et la CGSLB exigent une réorientation de la politique du gouvernement fédéral. À mi- législature et à la veille d’un important exercice de confection du budget, il doit rétablir plus de justice sociale et fiscale.

    Il est temps de procéder à une évaluation

    Le gouvernement Michel applique – sous les applaudissements nourris des employeurs - toujours les mêmes recettes : modération salariale, travail flexible, mesures d’économies sur les allocations sociales, le non-marchand et les services publics. Le capital et la fortune sont totalement oubliés tandis que les travailleurs, les pensionnés et les allocataires sociaux paient le prix fort de la politique d’austérité.

    Conséquences de cette politique pour la population :

    • Moins de revenus

    Le gouvernement inverse le principe de redistribution des richesses.

    • Détérioration des conditions de travail

    Le gouvernement rend le travail moins tenable et favorise les burnouts et le dumping social.

    • Moins de sécurité sociale et de protection

    Le gouvernement refuse de mettre à contribution d’autres revenus que ceux du travail et précarise dans une grande mesure les malades, les chômeurs et les pensionnés.

    • Augmentation de la pression fiscale

    Les travailleurs supportent l’essentiel de la charge de l’impôt. Les grandes fortunes, les bailleurs, les investisseurs, les entrepreneurs sont largement épargnés.

    • Moins de services publics

    Les sévères économies sur le personnel et les moyens mettent les services publics en danger alors qu’ils sont essentiels pour assurer le bon fonctionnement de notre société. Le démantèlement de la fonction publique touche plus particulièrement les travailleurs et les allocataires sociaux. Les riches ont toujours la possibilité de recourir aux services commerciaux vendus par les entreprises privées.

    Non seulement notre bien-être et notre qualité de vie sont en recul, mais tous les autres indicateurs se trouvent aussi dans le rouge. En matière de croissance d’emploi et d’évolution salariale, nous sommes en queue du peloton européen. Le déficit budgétaire est même plus important qu’en début de législature. Le contrôle budgétaire 2017 n’a été qu’un contrôle budgétaire reporté.

    Et comme si cela ne suffisait pas, les partis de droite et les employeurs veulent radicalement abaisser l'impôt des sociétés. Les conséquences en seraient néfastes pour la société. Après celui du tax shift, un nouveau trou serait creusé dans le budget... que les travailleurs et allocataires sociaux seraient amenés à combler.

    Il est surtout temps de changer de politique

    Nous exigeons une politique plus juste, plus équitable et plus équilibrée.

    • Des impôts équitablement répartis avec donc une meilleure contribution des revenus de la fortune et du capital. Tous les revenus doivent être connus et chaque euro doit être imposé équitablement. Fairplay fiscal. Fin des échappatoires.

    • L’augmentation du pouvoir d’achat. Libre négociation des salaires.

    • Plus d’emplois faisables et tenables au lieu de faire des cadeaux aux employeurs.

    • Financement stable de la sécurité sociale, renforcement pour assurer une meilleure qualité de vie.

    • Des pensions décentes à un âge décent au lieu de faire travailler les gens plus longtemps et plus durement.

    • Investir dans les emplois de qualité, les infrastructures publiques, le Non-Marchand et des services publics efficaces et accessibles. Tout le monde s’en portera mieux.

    Les travailleurs ont droit à des emplois de qualité et à l’équité sociale et fiscale. Le gouvernement doit entendre ce message. 

  • Deux ans pour rétablir une justice sociale et fiscale

    Pin it!

    http://www.cgsp-admi-liege.be/2017/04/21/communique-de-presse-plus-que-deux-ans-pour-retablir-une-justice-sociale-et-fiscale/

  • Manifestation 28/04/2017

    Pin it!

    Des billets  de train (RailPass) seront mis à votre disposition pour vous rendre à cette manifestation.

    Vous pouvez réserver vos billets auprès du secrétariat de la régionale (04/221.97.76) jusqu’au 25/04/2017 à 16:00.

    Rendez-vous à 08:00 devant les Guillemins   

    Le rassemblement et le départ de la manifestation sont prévus place Leopold – 5000 Namur (450 m de la gare de Namur) à 10:00.

  • Manifestation le 28/04/2017

    Pin it!

    http://www.cgsp-admi-liege.be/2017/04/01/manifestation-3-pas-en-avant-3-pas-en-arriere-ca-suffit/

    Lire la suite

  • La Lorgnette (1) du 10.04.2017

    Pin it!

    "Dans les feuilles de choux que sont La Meuse, La Libre, la DH, le Soir et l'Echo, on nous parle de …" ²
    10 avril 2017, N° 19

    Pour t'informer en continu, n'hésites pas à visiter notre site web : www.cgsp-admi-liege.be

    • Manifestation : 3 pas en avant 3 pas en arrière ça suffit !
    • Actions : Publifin distribution de tracts à l'assemblée générale de l'Intercommunale.
    • Site web : Ceci n'est pas un trou : la sécurité sociale expliquée à ma petite fille.
    • Manifestation : 24 mars dernier : Manif antidumping social :
    1.200 militants de la FGTB se sont rassemblés à Bruxelles en plein coeur du quartier européen pour protester contre le dumping social. Marc Goblet a rappelé que l’objectif n’était pas d’opposer les travailleurs belges aux étrangers, mais de mettre fin à une concurrence déloyale. Et pour ce faire, il est impératif de renforcer la législation sur le travail détaché (via notamment l’intégration d’une clause antidumping aux marchés publics). Marc Goblet a encore dénoncé la concurrence fiscale, salariale et sociale alors que, rappelant que le Traité de Rome, signé il y a 60 ans, tendait vers une harmonisation entre tous les Etats de l’Union.
    • Saint-Nicolas :
    Une page se tourne à la commune de Saint-Nicolas où le Bourgmestre Jacques Heleven (PS) a annoncé qu’il ne sera pas tête de liste aux prochaines élections communales. La pole position devrait donc être occupée par l’actuelle première échevine Valérie Maes qui sera candidate au Mayorat.
    • Sprimont :
    Après 18 ans comme Echevin et ensuite 22 ans de mayorat, Claude Ancion, 71 ans, démissionne de son mandat de Bourgmestre. C’est Luc Delvaux (MR lui aussi et vétérinaire lui aussi), actuel Echevin de l’Urbanisme, des sports et de la mobilité, qui reprendra les rênes de la commune.
    • Province :
    Suite à la démission d’André Gilles (PS) de son mandat de député provincial c’est Muriel BRODURE, conseillère provinciale de Flémalle qui lui succédera au sein du Collège provincial. Directrice d’école de profession, elle reprendra les attributions de l’Enseignement et de la formation.
    • Travailleurs malades de longue durée : la FGTB empêche le pire de passer, mais le chemin est encore long :
    La pression constante de la FGTB et l'accord conclu au sein du Groupe des 10 ont porté leurs fruits puisque le gouvernement a décidé d'adapter ses dispositions en matière de réinsertion des malades de longue durée. Certains mécanismes catastrophiques ont ainsi pu être évités, comme la diminution des indemnités de maladie de 25 % en cas de preuve de "mauvaise volonté flagrante" des travailleurs malades dans le cadre de leur réinsertion. Par ailleurs, la FGTB dénonce que pour les travailleurs malades des sanctions restent de mise en cas de manquements administratifs (perte de 5 % des indemnités) ou de non présentation devant un médecin (10 %). Ce qui ouvre la porte à certains durcissements, explique la FGTB. Ce n'est pas avec des sanctions que l'on guérit les malades, dénonce-t-elle.
    • Bonne année 2016 pour Intradel :
    Intradel a atteint son objectif pour 2016. Elle s'était fixée de traiter 508 kilos de déchets ménagers par an et par habitant et en a récolté 507 kg. C'est surtout au niveau des déchets verts qu'elle tire cette augmentation.
    D'ailleurs une usine de biométhanisation, qui produira du gaz, est en construction sur le site de Herstal et devrait être opérationnelle d'ici à 2019. Notons que les recyparcs restent l'outil de collecte privilégié et connaissent une hausse de fréquentation.
    • Police : le front commun syndical a vécu :
    Le front commun des syndicats policiers n'existe plus depuis que le Syndicat libre de la Fonction publique (SLFP) a accepté des propositions du ministre de l'Intérieur, Jan Jambon (N-VA), sur une augmentation des moyens budgétaires, via "une immunisation" évitant au budget policier les coupes imposées aux autres départements. La CSC et la CGSP ne sont pas d'accord. Cela pourrait créer des discriminations avec d'autres ministères. Elles veulent aussi cesser de lancer des "petits préavis de grève" et les remplacer par des "préavis durables". Les négociations reprendront le 14 avril.

    Si tu as une suggestion pour notre "presse revue" n'hésite pas à me contacter par mail : jonathan.dawance@cgspacod.be

    1.Lorgnette n.f. petite lunette d'approche portative. Il s'agit d'un instrument optique permettant à l'oeil humain de mieux voir.
    Cette Lorgnette se base uniquement sur les informations contenues dans la presse quotidienne. Et la presse se trompe parfois,
    voir souvent, nous aussi. N'hésitez pas à nous le faire remarquer.
    2.Attention, ceci n'est pas une revue de presse mais une presse revue… et corrigée ! Publication de la CGSP Admi Liège non-périodique.

  • Rassemblement 24 mars 2017

    Pin it!

    Le 24 mars prochain, à 11 heures, la FGTB organise un rassemblement de militants à Bruxelles devant le parlement européen afin de dénoncer le dumping social.

    Les pouvoirs locaux et les O.I.P. ne sont pas épargnés par le phénomène, c’est la raison pour laquelle le secteur s’associe au mouvement.

    Lire la suite

  • Manifestation 21/03/2017

    Pin it!

    Pour les personnes en grève le 21/03/2017, n'oubliez pas de prévenir vos chefs de service.

    La CGSP du CHU se rendra en train à Bruxelles via Railpass, si vous désirez venir, merci de prévenir le bureau de la CGSP par téléphone au 7969 ou par e-mail cgsp@chu.ulg.ac.be pour le 15 mars au plus tard.
    RDV à 8H30 devant la gare des Guillemins