CGSP-CHU Liège

  • MANIFESTATION A LIEGE

    Pin it!

    RAPPEL : manifestation à Liège le mardi 21/11 - le RDV de la délégation est fixé entre 9h-9h15 au Vertbois. Seul le nombre pourra faire changer les choses. 

     

  • Le 21 novembre à Liège

    Pin it!

    image550_med.jpg

    Ensemble contre le gouvernement Michel

    Après la grève des services publics du 10 octobre dernier, le plan d'action se poursuit. Afin de ne pas relâcher la pression sur un gouvernement toujours plus odieux envers les travailleurs et les allocataires sociaux, la FGTB de Liège-Huy-Waremme, en front commun avec la CSC, retourne au front.

    Ainsi, le 21 novembre prochain, un grand rassemblement réunira militants et 
    délégués des deux syndicats.

    Que le gouvernement entende la fronde face aux mesures honteuses qui :
    Nous obligent à bosser plus longtemps tout en réduisant le montant de nos pensions ;
    Sapent dans la qualité de nos soins de santé ;
    Brisent nos services publics.

    Tous ensemble, montrons que le souffle syndical n'a pas fini de tempêter sur
    les mesures de Michel.

    Les modalités pratiques suivront tout prochainement.

  • Pas d'accord sur la pénibilité : La santé des travailleurs en danger

    Pin it!

    Aucun accord n’a pu être conclu aujourd’hui au Comité national des Pensions concernant la reconnaissance du critère de pénibilité au travail. Pour rappel, les organisations syndicales ont déposé  au printemps une proposition de consensus concernant quatre critères de pénibilité pour le secteur privé. Ces critères restaient à affiner.

    FGTB, CSC et CGSLB regrettent que les employeurs aient balayé cette proposition d’un revers de la main. La concertation sociale, ce n’est pas l'utilisation abusive du droit de veto ! Nous déplorons également le fait que le gouvernement ait fixé des conditions rendant toute concertation sérieuse entre interlocuteurs sociaux impossible dans le dossier crucial de la pénibilité. 

    En imposant une approche strictement budgétaire au détriment d’une approche basée sur les risques concernant la santé des travailleurs, le gouvernement, en parfaite entente avec les employeurs, a rendu toute négociation intenable!

    Deux contraintes avaient été imposées pour la phase d’affinement des quatre critères :

    - Aboutir à des critères précis, objectifs, contrôlables, mesurables et enregistrables.

    - Ne pas constituer de charge administrative supplémentaire pour les employeurs.

    La proposition syndicale, réalisée en collaboration avec des médecins du travail, validée scientifiquement et basée sur la réglementation actuelle, intégrait ces deux contraintes. Elle  permettait donc de pouvoir affiner les critères sur base du risque lié aux  conditions de travail concernant la santé des travailleurs. 

    Cette proposition est purement et simplement balayée par les employeurs et le gouvernement. Ceux-ci sont uniquement décidés à s’inscrire dans une approche budgétaire intenable et totalement contradictoire avec le principe de prise en compte de la pénibilité du travail.

    Le ministre des Pensions, au moment de repousser l'âge légal de la pension à 67 ans, avait  pourtant déclaré que seuls 5 à 10% des travailleurs seraient contraints de devoir travailler jusqu'à cet âge car il serait tenu compte de critères de pénibilité. 

    C'était un leurre. 

    Alors que l’espérance de vie en bonne santé des travailleurs est en moyenne de 64 ans, avec des différences énormes en fonction du niveau de revenus, le passage en force du gouvernement et son obstination à faire primer les logiques purement budgétaires sur les questions de santé conduira à un véritable carnage social pour les travailleurs!

  • Pourquoi la grève le 10 octobre ?

    Pin it!

    Ce 10 octobre, tous les services publics – y compris les transports en commun - seront à l’arrêt ou presque. En effet, la Centrale générale des Services publics de la FGTB a déposé un préavis de grève. Les arrêts de travail des fonctionnaires et en particulier des cheminots, sont souvent mal compris par les usagers qui ne sont pas partie prenante aux conflits sociaux de la fonction publique. Du moins le croient-ils, parce que la dégradation des services publics par manque d’investissements, les problèmes de mobilité qui en découlent, les risques de privatisation et donc de renchérissement des services, la précarisation des statuts ou l’affaiblissement du droit de grève concernent tout le monde.

    Michel Meyer, président de la CGSP nous explique pourquoi le syndicats FGTB des services publics a décidé cette journée d’action. Les motifs de colère sont nombreux et concernent tous les secteurs de la fonction publique.

    Lire la suite

  • Grève du 10 octobre

    Pin it!

    10102017 001.jpg101020172 001.jpg

  • Congés de circonstances personnel CHU Liège

    Pin it!

    • Le mariage de l’agent: 4 jours ouvrables
    • L’accouchement de l’épouse ou de la personne avec laquelle l’agent vit en couple au moment de l’évènement: 3 jours ouvrables, sans préjudice des 7 jours indemnisés par la mutuelle (art. 30-2 de la loi du 03 juillet 1978)
    • Le décès du conjoint, de la personne avec laquelle l’agent vivait en couple, d’un parent ou allié au premier degré de l’agent ou de la personne avec laquelle l’agent vit en couple: 4 jours ouvrables
    • Le mariage d’un enfant de l’agent, du conjoint ou de la personne avec laquelle l’agent vit en couple: 2 jours ouvrables
    • Le mariage d’un frère, d’une sœur, d’un beau-frère, d’une belle-sœur, du père, de la mère, du beau-père, du second mari de la mère, de la belle-mère, de la seconde femme du père, d’un petit-enfant de l’agent: 1 jour ouvrable
    • Le décès d’un parent ou allié, à quelque degré que ce soit, habitant sous le même toit que l’agent: 2 jours ouvrables
    • Le décès d’un parent ou allié au deuxième ou troisième degré n’habitant pas sous le même toit que l’agent: 1 jour ouvrable
    • L’ordination, l’entrée au couvent ou tout autre événement similaire d’un culte reconnu d’un enfant de l’agent, du conjoint ou de la personne avec laquelle l’agent vit en couple au moment de l’événement: 1 jour ouvrable
    • La communication solennelle ou tout autre événement similaire d’un culte reconnu d’un enfant de l’agent, du conjoint ou de la personne avec laquelle l’agent vit en couple au moment de l’événement ou tout autre événement similaire d’un culte reconnu autre que la religion catholique: 1 jour ouvrable
    • La participation à la fête de la jeunesse laïque, d’un enfant de l’agent, du conjoint ou de la personne avec laquelle l’agent vit en couple au moment de l’événement: 1 jour ouvrable
    • La participation à une réunion d’un conseil de famille convoqué par le juge de paix: 1 jour ouvrable
    • La convocation comme témoin devant une juridiction ou comparution personnelle ordonnée par une juridiction: pour la durée nécessaire
    • L’exercice des fonctions de président, d’assesseur ou de secrétaire d’un bureau de vote ou d’un bureau de dépouillement: le temps nécessaire avec un maximum de deux jours ouvrables
    • La participation à un jury de Cour d’Assises: pour la durée de la session